La lettre de Prune

"J’ai créé ma Maison quelques mois avant que le monde ne soit bloqué par cette terrible pandémie. Grâce à notre détermination, au dévouement de toute mon équipe, au soutien de nos fournisseurs et de nos façonniers français, ma première collection Printemps/Eté a pu être présentée durant la semaine de la Mode Parisienne en octobre dernier. La presse française et internationale lui a réservé un très bon accueil : ils ont remarqué la qualité exceptionnelle des tissus et des finitions, la précision des volumes et des lignes de cette collection made in France. Ils ont apprécié l’originalité de la marque que j’ai voulu très élégante, très féminine et un peu perchée...

Compte tenu du blocage de la distribution traditionnelle, j’ai souhaité ouvrir mon propre site e-commerce afin de vous permettre de précommander la première édition de mes créations en série limitée. Les pièces seront réalisées à la demande et livrées courant mars.

Mille mercis à celles qui seront les premières à arborer les couleurs de ma mode !"

Prune Goldschmidt.

Lookbook PE21

Pour sa première collection de prêt-à-porter, Prune Goldschmidt signe un manifeste de style. Des petits bonnets à la fois béguin de nouveau-né et casque d’aviateur. Des mailles point mousse comme des layettes. Des blazers très « mec » aux manches amovibles et des chemises rayées, droit sorties du vestiaire masculin, sur lesquelles se dessinent en surimpression de petits croquis inspirés des positions du Kâma-Sûtra. Des flare pants à la taille haute, très longilignes, pour une jambe qui n’en finit pas. Des trenchs en taffetas techniques, stricts et sexy, qu’un col volanté vient féminiser. Des bloomers que l’on voit dépasser sous des jupes portefeuilles très fendues. Et partout, ce nœud, à la fois très couture et enfantin.

Identité des modèles

prune goldschmidt, c'est un peu la bourgeoise qui aurait mis les doigts
dans la prise éléctrique.

Les codes bourgeois ? La créatrice s'est amusée avec en renommant chacun des produits de la collection.

On retrouve Antoinette, un chemisier court manches ballons, la jupe Cunégonde, la robe Cléonice ou encore le bloomer en cuir Marie-Astrid.
Prune elle-même, s'est incarnée en un élégant chemisier, disponible en popeline de coton ou en soie.

Les trois femmes de Prune

A travers ses collections, Prune Goldschmidt exprime la quintessence de ce qu’elle est, de ce qu’elle aime et prouve son engagement auprès des femmes. Déesse invincible, enfant taquine et compagne follement éprise: ces trois femmes n’en sont qu’une dans le regard de la créatrice.

La déesse

Elle inspire le respect. Lorsqu'elle entre dans une pièce, le monde se tourne dans sa direction. C'est une lionne que personne ne peut arrêter. Sa force s'exprime à travers les imposants cols, les manches longues et les poignets volantés.

L'enfant

Elle est taquine. Son vestiaire s'inspire de l'enfance : des tabliers d'écolier, des couleurs layettes, des tops aux allures de traine de princesse.

L'amoureuse

Libre, elle ose s'exprimer sur le sujet de la sexualité et arbore un imprimé Kamasutra sur sa chemise favorite. Son bien-aimé lui prête sa veste pour la poser sur ces épaules et la réchauffer.

Presse

WWD - Three New Brands Presenting During Paris Fashion Week

She calls it her sixth child. Now that her five children are older — well, the youngest is just emerging from toddlerhood — Prune Goldschmidt is l...

WWD - Prune Goldschmidt RTW Spring 2021 Review

Prune Goldschmidt left her home in Bordeaux and took to the French capital to present the label’s debut collection, offering a selection of high-c...

FashionNetwork.com - Prune Goldschmidt

Prune Goldschmidt has a dream, to recreate the magic of her youth: of a young child dressing with her grandmother, before finding love and passion...

Gala.fr - Tenue de fêtes : comment bien porter le smoking

En 2020, rien n’est plus chic pour une femme que de porter un smoking. Trendy de jour, il se fait plus sexy le soir. À adopter alors d'urgence et ...